1. La vocation première de la MA est de mener des actions de promotion de la culture architecturale récente de qualité

2. Elle doit enfin se positionner comme un médiateur de la culture architecturale et urbaine en favorisant à ce titre les liens entre les professionnels et le grand public.

3. La MA doit également s’inscrire dans le paysage culturel de la région Centre comme un « laboratoire » capable d’identifier les grands enjeux de l’architecture et de l’urbanisme en région Centre pour les mettre en débat à travers l’organisation de conférences et d’expositions.

De ce fait, elle se distingue de ses « partenaires complémentaires » dans le domaine de l’architecture contemporaine et de l’urbanisme sur le territoire, qui sont :

  • Le Frac Centre, réinstallé à partir de la fin 2012 sur le site des Subsistances Militaires à Orléans, il bénéficie d’une réputation et produit une action et une réflexion – notamment avec les Rencontres internationales d’architecture – Archilab, d’influence internationale. Le Frac s’intéresse avant tout à la dimension prospective de l’architecture. Sa mission est axée principalement sur la constitution, la présentation et la diffusion de sa collection qui rassemble des œuvres postérieures à la deuxième guerre mondiale, au croisement de l’art et de l’architecture.
  • Le rôle des CAUE se construit essentiellement autour d’une activité de conseils auprès candidats publics ou privé à la construction d’un édifice. Ils sont notamment des outils de conseils aux collectivités pour encadrer la mise en place de concours, la recherche d’idées pour l’aménagement urbain ou l’espace communal.
  • Les Agences d’urbanisme sont un outil opérationnel de gouvernance urbaine qui assiste concrètement les collectivités locales et les agglomérations dans leur réflexion sur l’aménagement urbain, l’habitat et plus largement, la politique de la ville. C’est aussi un outil d’observation de la planification urbaine, du développement durable et démographique.
  • Enfin, les directions de l’urbanisme des villes fonctionnent comme l’outil central quant à l’étude, le contrôle et l’autorisation dans toutes les opérations d‘aménagement urbain.

La MA est avant tout préoccupée par la sensibilisation à la culture architecturale sur le territoire régionale. Elle se définit comme une interface entre les différents types de compétences de ses « partenaires complémentaires ». Elle génère des interactions avec ces différentes institutions. Elle a vocation à mutualiser certaines de ses activités dans le domaine de la recherche, des expositions et de la formation.