Actualités
Expositions
13 déc. 2012 - 05 jan. 2013
Bourges

La Maison de l’Architecture du Centre et La Box _École nationale supérieure d’art de Bourges ont organisé en 2012 une exposition sur l'architecte berrichon Christian Gimonet.

Il s’agit de la première exposition monographique consacrée à l’oeuvre de l’architecte installé à Bourges, Christian Gimonet. C’est la première, également, d’une série d’expositions monographiques que nous espérons longue, conçue et réalisée par la Maison de l’architecture du Centre.
Elle montre un panorama élargi du travail de Gimonet qui couvre plus de quarante années de productivité théorique et pratique.
L’exposition insiste à travers une diversité de documents (dessins, plans, photos, maquettes, interviews) sur les quatre grands principes fondamentaux du travail de l’architecte à partir d’une sélection de projets et de réalisations (plus de 250 jusqu’à aujourd’hui).

Christian Gimonet est, tout d’abord l’un des premiers architectes en France, à partir de la fin des années 1960, à mettre l’accent sur la question de la réhabilitation des friches industrielles urbaines et à s’intéresser plus largement à la question du patrimoine urbain.
Il est par ailleurs l’un des pionniers en France, à partir de 1969, de la maison bioclimatique, en mettant au centre de sa réflexion, l’impact
de l’environnement sur la construction et la forme architecturale.
La prise en compte de l’histoire d’un lieu, de sa morphologie, de sa géologie ouvre alors un champ de travail encore plus vaste que Christian Gimonet, à la suite de quelques auteurs, appelle le génie du lieu. Cette approche est guidée par une prise en compte qui s’est affirmée au fil des ans, de la question du développement durable.
Enfin, à partir des années 1980, Gimonet en association avec des industriels, est l’inventeur et le promoteur, notamment dans le domaine du logement collectif, de nouvelles formes standardisables de constructions en bois.
A partir de 1981, il a été lauréat d’une dizaine de programmes nationaux engagés par le Ministère de l’écologie organisés autour de la filière bois, touchant aussi bien la maison individuelle que la réhabilitation de l'habitat collectif.

Christian Gimonet affiche à côté de ses nombreuses maisons individuelles et de son intérêt pour le logement collectif, un certain nombre de bâtiments industriels et utilitaires qui ouvrent un nouveau champ de réflexion, à la suite de son travail avec l’architecte Louis Kahn, sur la nécessité d’une nouvelle monumentalité contemporaine pensée à partir d’images fortes correspondant à la fonction des bâtiments.
Ainsi, par exemple les réalisation de la Banque de France de Châteauroux en 1989, de Marne la Vallée en 1993 ou des bâtiments publics comme le Tribunal d’Instance et le Conseil de Prud’hommes de Vierzon en 1995.
Ancien élève de l'École des Beaux Arts de Paris et de Jean Prouvé aux Conservatoire des Arts et Métiers, Christian Gimonet eut tout au long de sa carrière l’occasion de s’imprégnier des grands créateurs d’architecture du XXe siècle. Il se forma auprès d'architectes bâtisseurs exceptionnels tels que Paul Bossard à Paris, Roland Simounet à Alger ou Paul Rudolph aux USA.

Mais c’est surtout de l’architecte américain Frank Lloyd Wright qu’il tirera certaines des leçons les plus importantes pour sa conception du développement durable en architecture. L’influence de Le Corbusier est également sensible dans toutes ses réalisations, à travers notamment le recours au système métrique du MODULOR. Il sera d’ailleurs à partir de 1970, le premier directeur de la Fondation Le Corbusier à Paris. Il est membre de l’Académie de l’Architecture.

Le dispositif scénographique à partir duquel est agencé l’exposition dans l’espace de La Box, est fidèle aux positions de Christian Gimonet
du MODULOR, la gamme de dimensionnement de Le Corbusier.

Exposition réalisée avec le soutien du Ministère de la Culture
et de la Communication, de la Direction régionale des affaires culturelles du Centre, du Conseil régional du Centre, et de la Communauté d’agglomération Bourges Plus.
Commissaire de l’exposition : Elke Mittmann

Cliquez ici pour télécharger la fiche de l'expo et ici pour le carton d'invitation!

Cette exposition a été ensuite montrée du 19 au 31 mai 2014 à l'École Nationale Superieure de Paris La Villette.