Actualités
Expositions
18 oct. 2019 - 10 nov. 2019
Grand Manège, Vendôme

Dans la cadre des Journées nationales de l'architecture la Maison de l'architecture Centre-Val de Loire, l'école nationale superieure d'architecture de Versailles et la ville de Vendôme se sont associées pour mettre en valeur une vision de l'architecture de la région à travers trois expositions :

L'architecture du quotidien, 10 ans de création architecturale en région Centre-Val de Loire, conçue par la Maison de l'architecture Centre-Val de Loire

Vendôme, Architecture d'hier et de demain, conçue pas l'École nationale supérieure de Versailles

Le Quartier Rochambeau, 9 siècle d'histoire, 40 ans de projets, réalisée par la ville de Vendôme.

La première partie de l'exposition ouvre avec une vision synoptique sur le territoire régional, réalisée par la Maison de l’architecture Centre – Val de Loire.
En 2016, sous l’intitulé Post-it®, panorama de l’architecture contemporaine en région Centre Val de Loire 2006-2016, la Maison de l’architecture Centre-Val de Loire avait lancé un appel à candidature, ouvert à l’ensemble des agences ayant construit dans les dix dernières années sur le territoire régional. 285 projets, produits à toutes les échelles par 80 agences, sur l’ensemble des six départements de la région ont été réunis à cette occasion. Une cinquantaine a été retenue par un jury national de professionnels et la Maison de l’architecture, dont trois projets réalisés à Vendôme. Se trouve ainsi réuni pour la première fois un panorama en forme de bilan provisoire de ce qui constitue notre environnement architectural régional le plus immédiat. Sept projets ont été primés.
Pour mettre en évidence les différentes facettes de cette architecture du quotidien vécue par des milliers d’usagers et éparpillée territorialement entre de multiples programmes et commanditaires, nous avons décidé de construire une lecture à partir de 12 notions en interrelation, distribuant ces 50 projets autour de grandes polarités et lignes de forces récurrentes. Quatre grands possibles architecturaux : Manufactura, Paramétrisme, Anarchitecture et Archétypes. Deux grandes fonctions : Urbanités et Architecture-machine. Des démarches et des stratégies : Réhabilitation/reconversion, Limite & (ad)jonction. Enfin, des matières et des formes : Texture, Filière bois, Monolithe, Formes cristallines.
L’exposition raconte à travers des visuels, maquettes, plans et matériaux les particularités architecturales de chaque projet en relation avec ces différentes clés de lecture.
L’exposition est accompagnée d’un film (50 min), réalisé par Daoud Bouledroua (Eureka Productions Berlin-Paris), présentant les 12 mots clés à travers 15 interviews d’architectes comme Paul Chemetov, Jacques Moussafir, Nicolas Bourgueil, Dominique Jakob, Achim von Meier, Jean-Charles Liddell, Victor Viot et Jacques Boulnois.
L’exposition itinérante a été montrée depuis 2017 dans la ville d’Amilly (Loiret), dans la forteresse royale de Chinon (Indre-et-Loire), dans le Centre d’art contemporain «Le Transpalette» à Bourges (Cher) et dans le Château de Blois (Loir-et-Cher).

La deuxième séquence met en avant une réflexion sur l’architecture et l’urbanisme de la ville de Vendôme, proposée par l’École nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Versailles. Sous la direction de Christel Palant-Frapier (historienne de l’architecture et maître de conférence à l’ENSA Versailles) et des architectes Benjamin Drossart, Emmanuel Saadi et Thorsten Sahlmann, également enseignants à l’ENSA de Versailles, 16 étudiants (4e et 5e année) ont travaillé pendant un semestre
dans le cadre de l’atelier « Vendôme. Architecture d’hier, architecture de demain » sur le devenir du centre historique de la ville de Vendôme. L’objectif était avant tout de confronter les étudiants à des situations réelles, que l’on rencontre sur l’ensemble du territoire français : la dévitalisation des centres villes. À travers 9 maquettes, dessins, plans et photos, sont présentés les différents regards portés par les étudiants sur les futurs possibles du centre-ville de Vendôme. Ces projets révèlent également leurs approches méthodologiques : analyses du terrain, du contexte historique, l’arpentage, le repérage sur place de l’organisation urbaine, spatiale, architecturale, l’analyse topographique, morphologique et matérielle du bâti, mais aussi les données sur le climat et la composition sociologique de la ville, pour aboutir à des propositions programmatiques et formelles.

La troisième présentation, réalisée par la ville de Vendôme, met le focus sur un ensemble urbain à Vendôme qui est en pleine mutation depuis plus que 40 ans : le quartier Rochambeau. Sous le titre « Rochambeau. 9 siècles d’histoire, 40 ans de projets », cette exposition retrace le lien entre les évolutions passées et actuelles du quartier.
Aux côtés de la majestueuse Abbaye de la Trinité, le long du Loir et face aux imposantes ruines du château médiéval des ducs de Vendôme, le quartier Rochambeau fut progressivement bâti au 19ème siècle, sous l’Empire, la Monarchie et la République, pour accueillir un nombre croissant de cavaliers. Ceux-ci ayant progressivement disparu dans la première moitié du 20ème siècle, après d’autres occupations militaires et civiles, plusieurs de ces bâtiments attendent de nouvelles affectations.
Reconquérir l’attractivité et la vitalité économique du centre-ville sont une forte volonté politique à Vendôme. La requalification du quartier Rochambeau participe de ce dynamisme.
Laissés à l’abandon pendant de nombreuses années, l’aménagement des espaces publics a fait l’objet de travaux livrés au printemps 2019. Représentant un investissement total de 4.9 millions €.
Ces aménagements participent au projet global de reconversion de l’ancienne friche militaire en plein centre historique. Les objectifs de cette requalification sont:
- le développement du quartier par la valorisation de l’image du site
- la création d’un ensemble urbain mixte (habitat, activités, équipements) à connotation économique et culturelle
- l’affirmation d’une nouvelle forme de paysage urbain s’appuyant sur la trame architecturale et paysagère héritée du passé.
Ce site jusqu’alors délaissé et enclavé devient le point d’entrée du centre-ville.
Le projet a été primé par les « Défis urbains » 2019, dans la catégorie « ville productive ».
Pour mener ce projet ambitieux, et imaginer la requalification des espaces publics et des bâtiments répertoriés aux Monuments Historiques, la commune a ajusté en 2014 le cahier des charges de la mission confiée à l’agence ZCCS (anciennement agence UP). Les travaux d’aménagement ont commencé par la démolition des bâtiments gendarmerie en 2016. En parallèle, la commune travaille dans le cadre d’un urbanisme négocié, avec des porteurs de projet privés, qui amènent de nouveaux programmes.
Les fonctions proposées dans le quartier Rochambeau ont été déterminées dans l’optique d’améliorer l’offre avec un parking de centre-ville gratuit important de 322 places (dont 82 nouvelles places) qui permet de soutenir le commerce du centre et d’éviter sa délocalisation en périphérie. Ce parti pris de maintenir une activité diversifiée porte ses fruits puisque le centre-ville vendômois est vivant et renforcé par ce « poumon ». Le renouvellement urbain a permis d’attirer de nouvelles entreprises et activités.
L’essor du quartier Rochambeau est également soutenu par une riche activité culturelle, impulsée par le studio de réalisation de films d’animations Ciclic (primés aux Oscars notamment) et par les expositions organisées par l’association des Promenades Photographiques. Ce pôle culturel est renforcé par la présence à proximité de l’école de musique, d’une scène de spectacle conventionnée
d’intérêt national (L’Hectare), d’une salle de spectacle (le Minotaure), d’un musée et d’un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP).
A terme, le quartier sera également un lieu de vie avec la création d’une résidence services d’une centaine de logements, permettant aux séniors de bénéficier de la proximité du centre-ville.
 

Dans ce cadre une série de conférences a été proposé le 19 octobre  dans la salle de projection Ciclic, quartier Rochambeau.
Entrée libre

10h30-12h
Elke MITTMANN, directrice de la Maison de l’Architecture Centre-Val de Loire, L’architecture contemporaine en Centre-Val de Loire
Agence CHEVALIER & GUILLEMOT, architectes, Ciclic, Patrimoine et contemporanéité
14h-15h30
Agence INCA, architectes, Un autre regard sur le patrimoine
Agence ZCCS, urbanistes, Le projet urbain de Rochambeau, processus d’une régénération urbaine
16h-17h30
Gaël SIMON, archéologue, enseignant à l’Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles et membre de la Société archéologique du Vendômois, Les processus d'urbanisation de Vendôme du Moyen Âge à la période moderne
Christel PALANT-FRAPIER, maître de conférences à l’Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles, La reconstruction du centre-ville de Vendôme et le développement de la ville après la Seconde Guerre mondiale
18h-19h30
Jacques LE BRETON DE VANNOISE, architecte des Bâtiments de France de Loir et Cher, Patrimoine et paysage dans le projet urbain Rochambeau
Michaël FAUVINET, membre de la Société archéologique du Vendômois et archiviste au département de Loir-et-Cher, Le bâtiment dit Régence et la congrégation de Saint-Maur
________________________________________________________________________________

LE LIEU DE L’EXPOSITION, LE GRAND MANEGE ROCHAMBEAU
Ancien manège équestre (1856-57), le grand manège est au coeur d'une ancienne caserne de cavalerie créée au début du XIXe siècle et ayant abrité entre autres, de 1802 à 1914 le régiment du XXe chasseur. Le bâtiment avec une surface de 1.300m2 est classé monument historique, car sa toiture constitue une des rares charpentes encore existantes aujourd’hui, conçues selon le procédé de l’ingénieur Camille Polonceau.
La Direction régionale des affaires culturelles de la région Centre – Val de Loire, aujourd’hui propriétaire du bâtiment, a soutenu la réalisation de ces trois expositions.
_______________________________________________________________________________

LES JOURNEES NATIONALES DE L’ARCHITECTURE – METTRE EN AVANT LES DYNAMIQUES ARCHITECTURALES DU TERRITOIRE NATIONAL
Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des Journées nationales de l’architecture 2019 (18 au 20 octobre).
« L’architecture est un art du quotidien qui dessine et transforme nos logements et nos transports, nos lieux de culture, nos équipements publics et sportifs. Le temps d’un week-end d’octobre, les Journées nationales de l’architecture offrent aux Français l’occasion de découvrir ou redécouvrir toutes les dimensions de cette discipline créative. » (Franck Riester, ministre de la Culture)
Durant trois jours, les Journées nationales de l’architecture, coordonnées en régions par les Directions régionales des affaires culturelles, fédèrent de nombreux acteurs de terrain, publics et privés, engagés dans la culture et la politique de la ville autour des enjeux de l’architecture contemporaine. Cette année, l’accent est mis sur les projets architecturaux qui tissent des liens entre la création contemporaine et le patrimoine bâti, qui valorisent l’existant et créent le dialogue entre les apports successifs des générations.

_______________________________________________________________________________

INFORMATIONS :

Ville de Vendôme
Direction de la communication
assistante.communication@territoiresvendomois.fr
02 54 89 41 51


Maison de l’architecture Centre – Val de Loire
Federica Cacco
info@ma-cvl.org
02 38 54 08 96