Actualités
Conférences
16 mar. 2012
Orléans

La Maison de l'architecture a organisé une conference sur l'architecte Edouard François.

Ancien élève de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Edouard François est architecte et urbaniste depuis 1986. Il crée sa propre agence d’architecture, d’urbanisme et de design en 1998. Sa carrière est lancé avec des opérations iconiques telles que «  L’immeuble qui Pousse » à Montpellier, livré en 2000 et «  Tower Flower » à Paris, livré en 2004.

Edouard François enseigne dans de nombreuses écoles dans le monde, notamment à l’ Architectural Association School of Architecture à Londres, à l’Ecole Spéciale d’Architecture, Paris et au Design Academy, Eindhoven. Le Centre Pompidou et le Frac Centre compte ses œuvres dans leurs collections permanentes. Son travail est internationalement reconnu à travers des expositions au Centre Canadien d’Architecture à Montréal, au Guggenheim Museum de New York, au Victoria and Albert Museum à Londres, à la Biennale d’Architecture de Venise, mais aussi en Allemagne, en Belgique, au Liban, en Inde, au Brésil et en Chine. En 2011, Edouard François est élu Créateur de l’année et le Royal Institue of British Architects le nomme membre honoraire international pour sa contribution à l’architecture (Int. Fellow RIBA).

Son architecture reflète les grands enjeux de la société contemporaine. Le développement durable , le local, la mise en valeur du patrimoine et du site sont des thématiques qui traversent sa production architecturale et son discours théorique et s’expriment dans des propositions fortes et inattendus, toujours en phase avec leur contexte. Les projets de logements comme « Le Closeraie » à Louviers, « Eden Bio » à Paris ou « Coming Out » à Grenoble (Prix Habitat Durable 2008) témoignant de ses recherches sur de nouvelles formes d’habitats écologiques en interaction avec leur contexte. Ils ont valu à Edouard François d’être qualifié de « Hero of the green Architecture «  par le Financial Times en 2011. 

 

Dans la conférence à Orléans, qui a eu lieu à la médiatheque, Edouard François mettra en avant à travers ses différentes approches échelonnant entre  biodiversité, patrimoine et contextualisation la question de repenser les limites en architecture et ses extrêmes. Comment l'architecte peut aujourd’hui à la fois répondre à une dimension de contexte précis (urbain ou paysager) en allant au-delà des contraintes et d'affirmer une nouvelle approche de penser l'architecture?