Actualités
Conférences
06 mar. 2019
Orléans
  • Vue du bâtiment du Bauhaus à Dessau, Allemagne, fin années 1920 ©DR
    Vue du bâtiment du Bauhaus à Dessau, Allemagne, fin années 1920 ©DR

Malgré une aventure courte et tourmentée (1919 à 1933 date de sa fermeture par les nazis), l’école du Bauhaus a marqué l’histoire de la création au XXe siècle.
On sait combien le Bauhaus a été une institution créative. On sait aussi que son histoire a été jalonnée de débats et de discussions… Le pouvoir de l’époque ne pouvait sans doute pas supporter ce principe de tension incessante. Car sous une allure artistique, les questions touchaient en définitive aux valeurs du faire et du produire, et notamment à celles de la révolution d’alors dans l’industrie… Pierre-Damien Huyghe nous en approfondira ces interrogations.
 
L’expérience de ce Bauhaus a marqué les enseignements artistiques d’une bonne partie du monde.
Nos écoles supérieures d’art en ont souvent utilisé les méthodes, les ont critiquées ou ignorées tout autant.
Dans le cadre de ce centenaire, à l’heure de notre révolution du numérique, dans une société conflictuelle qui rebat les cartes du faire, du produire, du vivre ensemble, que reste-t-il de cette réflexion du Bauhaus ?
 

  • Vue du bâtiment du Bauhaus à Dessau, Allemagne ©DR
    Vue du bâtiment du Bauhaus à Dessau, Allemagne ©DR

Des intervenants de notre territoire concernés par le sujet, nous ont fait le plaisir de prolonger le débat sur l’influence du Bauhaus, comme Elke Mittmann, Docteur en histoire de l’architecture et Directrice de la Maison de l'architecture Centre-Val de Loire, autour des suites du Bauhaus en France, Sophie Fétro, Maitre de Conférences à Paris I Sorbonne en Théorie du design, Institut ACTE, autour de l’école d’Ulm,
Et pour l’ÉSAD Orléans : Jacqueline Febvre, Historienne du design, directrice de l’ESAD Orléans, Didier Laroque, Docteur en urbanisme, Laurence Salmon, historienne du design et journaliste, Gunther Ludwig critique d’art et historien du Patrimoine…

L'après-midi s' est déroulé de la manière suivante :

-14 h Pierre-Damien HUYGHE, « entre économie et politique : bâtir »
Suivi d’interventions et de débats
-15 h Elke MITTMANN, « les suites du BAUHAUS en France »
-15 h 30 Sophie FÉTRO, « l’école d’Ulm, HfG »
-16 h Jacqueline FEBVRE, « du Bauhaus aux écoles d’art et de design »

Lieu : 
Hôtel Dupanloup,
rue Rue Dupanloup
45000 Orléans

Pour infos :
École Supérieure d’Art et de Design d’Orléans
14, rue Dupanloup, 45000 Orléans
communication@esad-orleans.fr

  • Elke Mittmann, Sophie Fétro et Pierre-Damien Huyghe ©DR
    Elke Mittmann, Sophie Fétro et Pierre-Damien Huyghe ©DR